Regards croisés

Entre cette citerne en grès et moi, c’est toute une histoire d’amour.

Il y a bien longtemps, il se passait plein de choses au Vieux-Cannet, et notamment la journée chevalet pour les Journées du Patrimoine. Quand j’avais 5 ans – presque 6 – j’étais la plus jeune participante et j’avais choisi de peindre… la citerne 😍
 
Elle m’avait toujours fascinée, imposante au milieu de cette place que nous fréquentions pour de multiples festivités. Je me souviens que j’étais un peu l’attraction de la place, les gens étaient étonnés que je reste concentrée si longtemps sur mon œuvre – les jeunes enfants sont censés être agités apparemment.
 
Hier, à l’occasion d’un dernier filage de parcours pour un groupe qui souhaite une sortie très axée sur l’architecture (ce qui signifie : je vais faire des efforts en débitant plein de mots compliqués 😄), j’ai pris le temps de prendre la citerne en photo de face.
Je souhaitais confronter ma vision d’enfant de 5 ans avec la réalité. Je me suis souvenue qu’on pouvait apprécier un même lieu avec différents points de vue, ils ont tous une valeur essentielle. Alors… pour 2022, j’ai envie de remettre le point de vue des enfants au cœur de certaines de mes visites patrimoine.
 

Parce que la culture qui se prend trop au sérieux, qui laisse une partie du public sur le bas-côté, est une culture qui dépérit.

Cet article a 1 commentaire

  1. thibault

    J’aime … tes commentaires !!
    A bientôt amitiés Monique

Laisser un commentaire